Freely usable photos

Most pictures found here can be freely reused by students and teachers.
Sunformsquestionmark

En linguistique, l'interrogation est un acte de langage par laquelle l'émetteur d'un énoncé adresse au destinataire (réel ou fictif) de celui-ci une demande d'information portant sur son contenu. Une phrase interrogative est couramment appelée « question ».

Une telle question totale porte en fait très souvent sur un élément partiel, mis en relief par divers moyens ou non : ex. : Pierre est-il allé à Paris ? Est-ce à Paris qu'il est allé ? - Oui (= à Paris). Les autres informations présentes dans la question sont alors présupposées : dans l'exemple ci-dessus, on présuppose qu'on sait que Pierre est allé quelque part.

L'interrogation partielle présuppose donc toujours les autres informations qui ne sont pas questionnées, triviales ou non : ex. : Par quel bus viens-tu au boulot ? (nous savons que tu viens en bus). ex. : De quelle marque est ton téléphone ? (tu as un téléphone, ton téléphone a une marque)

Dans un très grand nombre de langues, l'interrogation s'accompagne d'une intonation prosodique distinctive ; dans certains cas, elle peut en être l'unique marque. Par exemple, en italien ou en roumain, la prosodie est le moyen principal d'exprimer l'interrogation. Le français a également cette possibilité, mais la limite largement au registre familier Tu viens ? Nous irons au cinéma ce soir ?

Des locutions figées peuvent s'employer comme particule interrogative. C'est le cas en français, qui utilise couramment est-ce que en tête de phrase pour introduire une interrogation globale, et l'emploie également après un interrogatif pour une interrogation partielle (qu'est-ce que, où est-ce que, quand est-ce que... et avec une substitution de pronom relatif dans qui est-ce qui).

L'inversion de l'ordre des mots par mise du verbe en première position est employée pour marquer l'interrogation dans un certain nombre de langues d'Europe. C'est la méthode habituelle dans les langues germaniques. Le français la connaît également ; c'est la forme préférentielle de l'interrogation dans un registre soutenu.

La vaste gamme des mots interrogatifs permet de faire porter, aussi finement que nécessaire mais souvent avec des ambiguïtés, l'interrogation sur l'identité, ou les propriétés définitoires (la catégorisation), ou les qualités accessoires, ou la quantité (nombre, taille) d'une entité (personne, objet, groupes de personnes, d'objets, lieu, moment...). L'"objet" visé peut être déjà catégorisé ou non ; il peut appartenir à un ensemble connu ou non.

Un pronom interrogatif permet de demander l'identité de la personne ou de la chose concernée par le reste de la phrase. Les pronoms interrogatifs peuvent être simples, renforcés ou composés.

La forme composée varie selon le genre, le nombre et la fonction du référent, et peut se contracter avec les prépositions à et de. Elle a une valeur anaphorique, car elle reprend un groupe nominal.

Les adverbes interrogatifs où, quand, comment, combien et pourquoi sont utilisés lorsque l'interrogation porte sur les circonstances. Les adverbes interrogatifs possèdent aussi des formes renforcées où est-ce que, quand est-ce que, etc.

Free Picture Dictionary
All pictures can be used free of charge for personal, non-commercial use.
As a teacher you may also use them free of charge in your classroom.
Help us to create new images and to keep this free site running by making a donation – thank you!

Vocabulary

poser des questions
to ask questions
poser une question
to ask a question
il pose des questions
he asks questions
la question
the question
die Frage
le point d'interrogation
the question mark