la poubelle

Basics
Office & Work
School & Education
2800+ free images for students, parents & teachers!
All pictures can be used free of charge for personal, non-commercial use.
As a teacher you may also use them free of charge in your classroom.
©2018-2021 Joopita Reseach a.s.b.l
Help us to create new images and to keep this free site running by making a donation – thank you!
make donation

Freely usable photos

Most pictures found here can be freely reused by students and teachers.
Poubelle
Poubelle
Poubelle
Poubelle
Poubelle
Poubelle
Poubelle
Poubelle
Poubelle
Poubelle
Poubelle
Poubelle
Poubelle
Poubelle

Le , sous la III République, le préfet de la Seine, Eugène Poubelle, signe un arrêté préfectoral relatif à l'enlèvement des ordures ménagères, pour lutter contre l'entassement des déchets dans les rues de la région parisienne. Cet arrêté oblige les propriétaires parisiens à fournir à chacun de leurs locataires un récipient destiné à leurs ordures ménagères, et dispose que : « Dorénavant, les ordures ménagères seront ramassées par l'intermédiaire d'un récipient de bois garni à l'intérieur de fer blanc, de manière que rien ne puisse s'en échapper. Ces récipients pourront également contenir des cendres chaudes sans risque d'incendie ».

L'arrêté précise la dimension des récipients (de 80 à 120 litres, moins de 10 kg à vide), la présence d'un couvercle, d'une anse, etc. Après trois mois de délibérations, de travail en commissions, et malgré l'opposition des chiffonniers et hygiénistes, et à la suite du vote du conseil municipal de Paris le , le Bulletin municipal officiel de la ville de Paris daté du publie un nouvel arrêté intitulé « Enlèvement des ordures ménagères, Règlement », également signé par Eugène Poubelle, qui supprime la taille minimale des récipients et précise les modalités de leur utilisation. Le reste du département de la Seine suit progressivement.

Dès le , Le Figaro critique la « boîte Poubelle » (avec une majuscule). Très rapidement, ces récipients sont appelés « poubelles ». Le mot entre dès 1890 dans le supplément du Grand Dictionnaire universel du XIX siècle.

Depuis Eugène Poubelle, des éboueurs sont chargés d'enlever régulièrement les poubelles déposées sur les trottoirs ou dans les cours. Ils utilisent pour cela un véhicule spécialisé (camion-poubelle) dont le contenu est acheminé dans des décharges.

Bientôt, l'emploi de poubelles s'impose en France dans chaque commune et chaque foyer, puis dans tous les pays industrialisés qui adopteront le principe du ramassage des ordures par l'intermédiaire d'une poubelle.

Au XXI siècle, la poubelle est un récipient aux multiples formes et couleurs, doté d'un couvercle fabriqué en divers matériaux et de diverses dimensions. Certaines poubelles automatiques possèdent un mode d'ouverture du clapet mécanique, actionnable avec le pied. certaines possèdent un détecteur de présence permettant d'ouvrir automatique le clapet lors d'une présence à proximité.

Philippe Auguste, en 1183, lança une campagne de propreté dans les rues de la capitale du fait de conditions sanitaire exécrable. Il créa d'une part les caniveaux et d'une autre part indirectement il poussa les paysans à récolter les déchets dans des sacs de jute ou chanvre pour fertiliser leurs champs.

Le sac poubelle est un sac étanche conçu pour être placé à l'intérieur d'une poubelle. Il en existe plusieurs sortes. C'est dans les années 1950 que trois Canadiens, Larry Hansen, Harry Wasylyk et Frank Plomp inventent le sac poubelle.

Vocabulary

la poubelle
the trash
la poubelle pue