camping

Environment & Traveling
Nature
2800+ free images for students, parents & teachers!
All pictures can be used free of charge for personal, non-commercial use.
As a teacher you may also use them free of charge in your classroom.
©2018-2021 Joopita Reseach a.s.b.l
Help us to create new images and to keep this free site running by making a donation – thank you!
make donation

Freely usable photos

Most pictures found here can be freely reused by students and teachers.
Camping
Camping
Camping
Camping
Naturcampingplatz
Camping
Camping
Camping
Camping
Camping

Le camping ou campisme est une activité touristique qui consiste à séjourner au même endroit sous une tente, une caravane ou encore dans un camping-car. Elle utilise notamment une caravane, un clip car ou un camping-car. Hébergement touristique pendant les vacances ou de loisirs, il devient depuis quelques années un recours à des familles dans des conditions de vie précaires.

On peut s'installer sur un terrain de camping aménagé, un camping naturiste ou faire du camping sauvage. Style de vacances économique et populaire au moment de la généralisation des congés payés, le camping évolue vers ce qu'on appelle aujourd'hui l'hôtellerie de plein air avec de nombreuses prestations associées (piscine, snack, air de jeu, bar, mini-golf...).

L’hôtellerie de plein air se fait en parallèle du camping dans des hébergements « prêt-à-vivre » c'est-à-dire : équipés de vaisselle, de meubles, d'une cuisine américaine, de salle d'eau et de moyens de couchage. Ces hébergements sont de type tentes, maisons mobiles appelées aussi cottages, de bungalows, de chalets et de maisonnettes.

La première mention relevée de son usage en France est en juillet 1903 un journal sportif, L’Auto. « Les Anglais ont le génie de ces organisations en plein air. Depuis longtemps le goût du camping out et du bivouac lointain a pris dans le Royaume-Uni des proportions considérables. »

L'origine du mot camping est souvent présentée comme venant de l'anglais (les premiers campeurs et voyageurs français se référant au modèle britannique en parlant de « camping site ») mais il vient du latin campus, champ et d'une expression qui apparaît au XIX siècle, « faire campos », désignant l'arrêt de la scolarité pour que les enfants aillent à la campagne accomplir les travaux agricoles (moissons en été). En France, le premier écrit sur le camping date de 1898 : un célèbre campeur et voyageur français, Lucien Baudry de Saunier, fait paraître dans la revue du Touring club de France un article racontant son voyage en Angleterre où il rencontre des aristocrates anglais utilisant des roulottes (avec une baignoire dans le sol) tractées par des chevaux ou utilisant les premières voitures pour parcourir leurs immenses propriétés. Le mot camping apparaît en 1903 dans le quotidien sportif L’Auto qui mentionne les campements sportifs des Anglais qui se regroupent dans la première association de camping de l’histoire, l’Association of Cycle Campers fondée à Londres en 1875.

Avant la Première Guerre mondiale, ce sont surtout des hommes seuls partant à pied dans la campagne, la forêt ou la montagne avec un simple drap ou une ancienne tente militaire. Les campeurs sont très souvent des randonneurs (pédestres, cyclotouristes ou canoéistes) appartenant à des catégories socioprofessionnelles élevées : la pratique du camping apparaît ainsi dans les sociétés industrielles où les personnes cherchent à quitter l'air pollué des villes (notion d'hygiénisme moral luttant contre l’atmosphère vicié, l’alcoolisme, la tuberculose ou la syphilis) pour retrouver un lien avec la nature et un « esprit sain dans un corps sain » (notion romantique). Le mouvement protestant des Young Men's Christian Association fondé en 1844 donne naissance en France à la Coopérative d'excursion dont les membres expérimentent avec leur propre matériel la vie sous tente à partir de 1903, coopérative à l'origine du premier Club français de camping né en 1910 tandis que le Touring club de France plus bourgeois crée en 1912 une association les campeurs de France, les premiers campings étant le plus souvent gérés par des anciens de la Coloniale (garde-champêtre, garde-chasse).

Les années 1930 voient le boom de revues comme Au grand air ou Camping Plein Air, qui publient guides, récits et manuels, mais aussi peu à peu de nombreuses annonces de rencontres matrimoniales, et la création de syndicats de professionnels du matériel de camping, alors que près de 300 magasins spécialisés émergent à Paris, exposant dans les salons les plus divers. Environ 300 000 jeune rachitiques et tuberculeux profitent chaque été de thérapies par le camping mises en place par le Club Alpin Français et le Touring Club de France.

Les anciennes tentes coloniales puis toiles de tente en tissu transpirant à partir des expéditions en Himalaya dans les années 1930, seront utilisées jusqu'à l'après-guerre.

C'est en 1937, après la loi de juin 1936 qui institue le principe du droit aux premiers congés payés en France, que sont décidés par des préfectures les premiers arrêtés préfectoraux décidant de réglementer la pratique du camping, dans les trois départements de la Côte d’Azur, alors qu'elle se développe en famille. En 1938, une vintaine d'associations françaises se fédèrent en créant le 16 mai 1938 l'Union française des associations de camping, présidée par Léon Capitain. L'une de ses premières réalisations est d'unifier les « autorisations de camper » délivrées jusque là au cas par cas dans les forêts domaniales, par les Eaux et Forêts, en créant une «licence », sous forme de timbre apposé sur la carte de club

À la suite d'une plainte d'hôteliers du Var (contexte de concurrence entre hôtellerie et campings) contre des campeurs en 1937, un « Code du camping » est écrit en 1939 mais ne sera formalisé que dans les années 1950 (licence de camping, police d'assurance contre l'incendie, etc.).

Vocabulary

le camping
the camping
das Camping