la seringue

Basics
Body & Health
Things & Objects
2800+ free images for students, parents & teachers!
All pictures can be used free of charge for personal, non-commercial use.
As a teacher you may also use them free of charge in your classroom.
©2018-2021 Joopita Reseach a.s.b.l
Help us to create new images and to keep this free site running by making a donation – thank you!
make donation

Freely usable photos

Most pictures found here can be freely reused by students and teachers.
Seringue
Seringue

Une seringue est un tube muni d'un piston qui est terminé par une ouverture sur laquelle se fixe une aiguille creuse ou un petit tube. On l'utilise pour transférer de petites quantités de liquides ou de gaz dans des endroits inaccessibles. Le principe physique en est celui de la succion : en augmentant la pression à l'intérieur du tube à l'aide du piston, le contenu de la seringue est aspiré vers le milieu dont la pression est moindre.

Les seringues sont fréquemment utilisées en médecine clinique pour injecter dans le corps de personnes (vaccin, injections intraveineuses, médicaments liquides) ; elles sont aussi fréquemment utilisées en médecine vétérinaire pour injecter des substances dans le corps d'animaux. Elles peuvent servir à aspirer des substances hors des corps humains et animaux. Elles servent également à injecter des colles et des lubrifiants, ainsi que qu'à mesurer des liquides.

Le nom « seringue » provient du grec surinx (« roseau coupé, flûte de berger », qui a donné en français le syrinx et le seringat dont on évidait la tige de la moelle pour en faire des seringues).

Le fonctionnement de la seringue aurait été bio-inspiré au naturaliste romain Pline l'Ancien, par l'observation des ibis de l'Égypte antique. Ces échassiers qui, en s'alimentant, ingurgitent du sable qui les constipe, utilisent leur long bec courbe pour absorber de l'eau et s'administrer des lavements rectaux.

Déjà quelques millénaires avant notre ère, on administrait des lavements intestinaux, vaginaux et auriculaires. Au début un homme prenait de l'eau dans sa bouche et la recrachait par un roseau dans le corps du malade, puis on créa des réservoirs et canules. La Grèce et la Rome antique se servaient de seringues pour pratiquer les lavements ou aspirer les plaies remplies de pus.

Pour les soins aux nourrissons, on utilise une seringue à médicaments, sans aiguille, permettant de faire boire sans diluer dans le biberon. La seringue est graduée soit en ml, soit en masse corporelle de l'enfant : en effet, dans de nombreux cas, la dose à ingérer est proportionnelle à la masse de l'enfant.

De manière générale, une seringue peut être utilisée pour amener un liquide à un endroit précis, ou bien à travers une paroi sans endommager excessivement celle-ci (par exemple injecter de la colle sous une cloque de papier peint).